Page d'accueil
 EMDR ou DRMO

Dernière modification de cette page : jeudi 10 mai 2018
 

 
« Eye movement desensitization and reprocessing » (EMDR).
« Désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires » (DRMO).


http://www.emdr-france.org 
http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/emdr.html 
https://www.cadth.ca/media/pdf/288_No35_EMDRposttraumaticstress_preassess_f.pdf 

Cette technique thérapeutique revient à stimuler en alternance les deux hémisphères du cerveau en déplaçant (sans bouger la tête) le regard de gauche à droite puis de droite à gauche, ici et là, tout en se concentrant mentalement sur son « problème ».

Elle est censée remédier à des phobies, peurs, anxiétés, comportements inadaptés et traiter le « syndrome de stress post-traumatique » (SSPT)... Et cela en s'attaquant directement aux blocages dans la circulation de l'énergie causés par des schèmes de pensées perturbateurs. La théorie qui sous-tend cette thérapie est la suivante : les émotions négatives causent des blocages d'énergie ; en débloquant l'énergie, ces difficultés disparaissent.

 À rapprocher du concept de résilience  (capacité à récupérer un fonctionnement normal après avoir subi une perturbation). Voir une vidéo  (Boris Cyrulnik) .

S'agissant de l'apprentissage du violon qui est le sujet du présent site internet, on peut, comme hypothèse, sans avoir à rémunérer quelque « thérapeute », imaginer ce qui suit : si un geste (tenue du violon, tenue de l'archet, mouvement particulier d'archet ou doigté inhabituel, doubles-cordes, démanché, vibrato, etc.) a été antérieurement exécuté de façon incorrecte pendant un certain temps, il est très difficile ensuite de se corriger surtout si l'on se remet plus ou moins tardivement à cet instrument. Les mauvaises habitudes sont tenaces et très difficiles à éradiquer : réapprendre et appliquer la bonne technique pourrait nécessiter une désensibilisation préalable de l'aire encéphalique correspondante. Des exercices de DRMO pratiqués patiemment et quotidiennement pourraient aider. En tout cas, on n'a rien à perdre à essayer...